Le Village de l'assainissement : une plateforme axée sur l'innovation pour la réalisation de l'ODD 6.2 

Blog - 28 mars 2022

Pour la première fois, le Forum mondial de l'eau se tient en Afrique subsaharienne, à Dakar, au Sénégal. Il s'agit d'un rappel opportun mais brutal de la façon dont le monde est en train d’accuser du retard par rapport à son engagement à atteindre l'accès universel à un assainissement sûr d'ici 2030.

La Banque mondiale estime que 2,4 milliards de personnes dans le monde n'ont pas accès à un assainissement adéquat. Parmi elles, 760 millions vivent en Afrique subsaharienne. Plus de 200 millions de personnes sur le continent pratiquent encore la défécation à l'air libre. Alors que les chiffres augmentent dans certains pays, les prestataires de services ne parviennent pas à suivre le rythme de la croissance démographique. En conséquence, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte deux millions de décès par an, chez les enfants de moins de cinq ans. 

L'accès à un assainissement géré en toute sécurité est crucial pour les femmes et les filles, ainsi que pour les personnes vivant dans des situations vulnérables. Le manque de gestion de l'assainissement entraîne le déversement de boues fécales dans les milieux de vie, provoquant des maladies endémiques évitables et traitables telles que les maladies tropicales négligées, le paludisme, etc. Qualifié de "Forum des réponses", ce 9ème Forum mondial de l'eau est l'occasion pour l'Afrique de présenter ses solutions et ses réponses ; et pour la première fois, l'assainissement est considéré comme une priorité. Le Sénégal étant considéré comme un leader dans le secteur de l'assainissement, tant au niveau régional qu'international, des plateformes sont créées pour que la communauté propose des solutions durables.

La priorité accordée à l'assainissement a conduit à la création du Village de l'assainissement, une innovation majeure dans l’organisation des Forums mondiaux de l'eau. Pour la première fois dans l'histoire, l'assainissement dispose d'un espace dédié. Ce village de 24 stands et exposants a vu la signature d'un accord de partenariat entre le gouvernement du Sénégal et la Fondation Bill et Melinda Gates le premier jour du Forum en présence de M. Serigne Mbaye Thiam, ministre de l'eau et de l'assainissement du Sénégal.

Dans l'espace " Boues d'Or "du village, l'artiste plasticienne Caroline Gueye a peint tout au long de la journée un triptyque intitulé "Boues d'Or et Bouts d'Arbre", tandis qu'à l'entrée du village, nous exposions des photos du talentueux photographe sénégalais Laye Pro, mettant en valeur toute la chaîne de valeur du secteur.

Le Village vise à renforcer le plaidoyer et les actions pour la mise en œuvre de réponses tangibles pour accélérer l'accès universel à un assainissement géré en toute sécurité. En outre, il s'agit d'un espace permettant aux parties prenantes d'appeler à des actions plus fortes en vue de la réalisation des engagements régionaux et de l’objectif de développement durable 6.2. Partie intégrante de la grande exposition du 9ème Forum, le Village est une plateforme de plaidoyer, de sensibilisation, d'échange et d'apprentissage sur l'assainissement et l'hygiène, de promotion des innovations en cours dans le domaine de l'assainissement, et de mobilisation des acteurs pour l'appel à l'action.

Chez Speak Up Africa, nous pensons que les nations africaines doivent développer les solutions nécessaires pour relever les défis de la santé en Afrique. Il est donc naturel pour nous de nous concentrer sur la sensibilisation, la priorisation et l'engagement pour améliorer l'accès à un assainissement adéquat et équitable pour tous en Afrique. Grâce à des plateformes telles que le Forum mondial de l'eau et le Village de l'assainissement, Speak Up Africa convie ses partenaires, du secteur privé à la société civile, en passant par les décideurs et les médias, à des discussions multipartites afin de mettre en avant l'assainissement. Au total, onze sessions et événements parallèles ont été organisés dans le Village, avec plus de 700 participants.

En marge du Forum mondial de l'eau, le ministre de l'eau et de l'assainissement du Sénégal, M. Serigne Mbaye Thiam, a officiellement lancé et soutenu la campagne "Boues d'or" de Speak Up Africa. Une campagne visant à renforcer la sensibilisation, la priorisation et l'engagement politique par la mise en œuvre de politiques d'assainissement équitables et inclusives. Cette campagne permettra à Speak Up Africa de soutenir les pays africains pour relever ces défis et créer un environnement propice à un assainissement géré en toute sécurité en Afrique.

A moins de huit ans de la réalisation des Objectifs de Développement Durable, nous sommes convaincus qu'à travers des initiatives telles que le Village de l'Assainissement, il est possible d'identifier les meilleures solutions et les plus adaptées au contexte et aux réalités africaines. 

En outre, il s'agit également d'un facteur déterminant pour la production alimentaire durable, le développement industriel et l'urbanisation. Mais des questions cruciales demeurent. Comment récupérer les ressources à partir des déchets ? Quel est le rôle de chaque acteur le long de la chaîne de valeur de l'assainissement ? Comment mettre en place des dispositifs adaptés au contexte pour l'élimination et le traitement des boues et des déchets solides ? Et surtout, comment encourager davantage de femmes à prendre en charge et à contribuer aux solutions des problèmes d'assainissement en Afrique ?

Le 9ème Forum mondial de l'eau offre une plateforme pour répondre à toutes ces questions, alors que nous continuons à repenser notre approche des différents défis qui se présentent à nous, les meilleures pratiques et les initiatives dans nos différents contextes.

Par Yacine Djibo, directrice exécutive, Speak Up Africa

Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Partagez-le!

Postulez en ligne :

  • Taille max. des fichiers : 64 MB.
  • Taille max. des fichiers : 64 MB.
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.