Potenti’ELLES : En Afrique de l’Ouest, les Voix EssentiELLES donnent le pouvoir aux jeunes filles

Blog • 20 octobre 2023

La Journée internationale de la jeune fille, célébrée chaque 11 octobre, est une initiative mondialement reconnue visant à plaider en faveur des droits et de l’autonomisation des jeunes filles à travers le monde. Rappel nécessaire qui met en exergue le fait que de nombreuses filles dans le monde sont encore confrontées à des défis redoutables, notamment un accès limité à l’éducation, aux soins de santé et au fardeau disproportionné des conséquences du changement climatique. Ces défis soulignent l’urgence de promouvoir l’égalité des genres et le rôle essentiel des jeunes filles dans la promotion du développement durable.

Dans ce cadre, JGEN, une organisation dédiée à la défense des droits et à l’autonomisation des filles au Sénégal, a joué un rôle crucial en collaboration avec Speak Up Africa. Ensemble, ils ont mené une campagne retentissante, dont l’engagement et l’enthousiasme étaient évidents, alors qu’ils se lançaient dans un voyage pour faire la différence à l’occasion de la Journée internationale de la jeune fille. Cette initiative s’inscrit dans le cadre plus large des efforts de Voix EssentiELLES, soulignant l’importance de donner une voix aux filles et aux femmes dans la poursuite d’une société plus équitable.

Le contexte de cette journée inspirante est défini par la campagne régionale « POTENTI’ELLES » un effort collectif à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre, axé sur la défense de la promotion et de la protection des droits des filles. Malgré les progrès significatifs réalisés dans les droits des femmes et des filles et l’égalité des genres, de nombreuses filles continuent de faire face à une multitude de défis, de l’accès limité à l’éducation et aux soins de santé, aux conséquences du changement climatique sur leurs conditions. JGEN, en collaboration avec Speak Up Africa, a été en première ligne de cette campagne, travaillant sans relâche pour sensibiliser à ces défis et stimuler l’action collective, démontrant ainsi leur dévouement et leur passion dans leur quête pour faire la différence à l’occasion de la Journée internationale de la fille.

Une journée à Fatick

À Fatick, un rassemblement s’est tenu pour célébrer la journée avec un fort sentiment de détermination. L’ordre du jour était rempli d’événements qui reflétaient l’importance de cette journée et des défis urgents auxquels sont confrontées les jeunes filles. Le point culminant de la journée a été la lecture d’une note de plaidoyer par deux jeunes filles de Fatick, mettant en évidence les conséquences dévastatrices du changement climatique sur leur vie, notamment les perturbations scolaires liées au climat, les chocs économiques sur les ménages sensibles au climat, le risque accru de mariage précoce, de relations sexuelles transactionnelles, d’infection par le VIH et de grossesse précoce en raison du manque d’éducation, entre autres.

Parmi les 100 jeunes filles présentent, deux du Groupes d’enfants JAGAMMAR se sont tenues comme les voix de leur génération, mettant en lumière l’intersection de l’égalité des genres et de l’action climatique. Leurs paroles étaient un rappel du fait que le changement climatique affecte de manière disproportionnée les jeunes filles, qui portent souvent le poids de ses conséquences. Les autorités présentes, dont le Responsable SRAJ, et le coordinateur du CDPE, ont également été témoins de ce plaidoyer poignant, en mettant l’emphase sous la protection et la promotion des droits des enfants dans le département de Fatick.

L’engagement de JGEN

L’engagement de JGEN à autonomiser les jeunes filles est inébranlable. La journée était une démonstration de leur dévouement à s’assurer que chaque fille ait l’opportunité de devenir une leader. Leur focus va au-delà de la sensibilisation et de la prise de conscience – JGEN travaille activement à résoudre des problèmes critiques, tels que l’élévation de l’âge légal du mariage pour les filles à 18 ans, garantir l’accès aux services sociaux de base et atténuer l’impact du changement climatique sur les enfants.

Le soutien de Speak Up Africa

Speak Up Africa croit au potentiel et au pouvoir des jeunes filles pour devenir des agents de changement et des leaders au sein de leurs communautés et reste donc fière de soutenir JGEN dans sa mission. L’organisation reconnaît que l’égalité des genres est au cœur des Objectifs de développement durable (ODD5) des Nations Unies, et en investissant dans les jeunes filles, elles contribuent à la construction d’un avenir plus égal pour tous.

En conclusion, la Journée internationale de la fille a été une journée de célébration, d’autonomisation et de plaidoyer. C’était l’occasion d’écouter les voix des jeunes filles qui, non seulement rêvent grand, mais travaillent également activement à un avenir meilleur. L’engagement de JGEN en collaboration avec Speak Up Africa, a été à l’avant-garde de la campagne « POTENTI’ELLES », qui s’inscrit dans le cadre plus large des initiatives de Voix EssentiELLES. Ensemble, Speak Up Africa et JGEN travaillent pour faire la différence, et la Journée internationale de la fille rappelle que les rêves et les aspirations des jeunes filles méritent d’être célébrés et encouragés.

Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Partagez-le!

Postulez en ligne :

  • Taille max. des fichiers : 64 MB.
  • Taille max. des fichiers : 64 MB.
  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.