L’OMS lance un portail enrichi pour améliorer le suivi des données sur les maladies tropicales négligées

27 March 2019

Le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la Santé pour l’Afrique (OMS/AFRO) lance une version améliorée de son portail en ligne afin d’offrir un meilleur accès aux données nationales sur les maladies tropicales négligées (MTN) sur le continent.

Dans le cadre du Projet spécial élargi pour l’élimination des Maladies tropicales négligées (ESPEN), l’OMS/AFRO a effectué plusieurs améliorations sur son portail en ligne. En effet, cette plate-forme facile d’utilisation permet aux Ministères de la Santé et autres utilisateurs d’accéder aux données sous-nationales sur les MTN cruciales à l’identification des zones spécifiques où les interventions sont les plus nécessaires.

Les données sous régionales fournissent une image précise de la prévalence des MTN dans chaque pays. Ceci permet aux programmes nationaux de lutte contre les MTN de, non seulement prendre des décisions plus éclairées mais également de mieux allouer les ressources. Plus précisément, le portail ESPEN donne accès aux données sur les cinq MTN pouvant faire l’objet d’une chimiothérapie préventive (MTN-CP), qui s’avèrent aussi être les plus courantes sur le continent.

Actuellement, les MTN touchent 1,58 milliard de personnes à travers le monde dont 39% vivent en Afrique. Alors que ces maladies sont facilement évitables et traitables, elles provoquent des handicaps chroniques qui ont un immense impact sur l’éducation, l’emploi, la croissance économique et le développement en général.

La prise des décisions basée sur des données factuelles est essentielle pour accélérer le contrôle et l’élimination des MTN. À travers le portail, ESPEN publie des données pour améliorer la coordination des efforts, empêcher l’utilisation de données incohérentes et accélérer les efforts de lutte contre les MTN. Le portail permet un accès aux cartes interactives de 48 pays et à des données téléchargeables de 44 pays, ainsi que des rapports annuels, des plans nationaux et des données épidémiologiques.

Cette plateforme électronique est conçue pour permettre aux Ministères de la Santé africains et à leurs partenaires de partager et d’échanger plus facilement les données des programmes afin d’accélérer l’élimination des MTN, à savoir, la filariose lymphatique, les géohelminthiases, l’onchocercose ou cécité des rivières, la schistosomiase et le trachome. Le portail ESPEN est conçu pour aider les pays à atteindre l’objectif de développement durable 3.3 qui vise à atteindre l’élimination des MTN d’ici 2030.

« Il est essentiel que les pays africains œuvrent davantage pour combattre les multiples MTN qui sont malheureusement encore si répandues sur le continent et qui causent parfois la vie et le plus souvent de graves handicaps aux populations. L’accès à des données précises, fiables et régulièrement mises à jour est essentiel pour que les pays puissent mettre en œuvre des plans stratégiques qui leur permettront de sauver des vies et d’éliminer ces MTN. Nous encourageons les programmes d’élimination des MTN à travers l’Afrique à utiliser cet outil innovant afin que leurs recherches et leurs investissements aient un impact réel et puissent être coordonnés de la manière la plus efficace possible en tirant parti au mieux de leurs ressources limitées. » a ainsi déclaré Dr. Maria Rebollo Polo, Chef d’équipe du projet ESPEN (OMS/AFRO).

Les outils et les ressources pour aider à minimiser les cas de MTN en Afrique feront partie des thèmes abordés lors du Second Forum de l’OMS sur la santé en Afrique, qui se tient à Praia, Cap Vert du 26 au 28 mars 2019.

À propos d’ESPEN
Le projet spécial élargi pour l’élimination des maladies tropicales négligées (ESPEN) a été établi dans l’esprit d’un partenariat public-privé entre le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique (OMS/AFRO), les États membres et les acteurs clés de la lutte contre les MTN afin de mobiliser les soutiens et ressources politiques, techniques et financières en vue de réduire le fardeau des cinq MTN-CP en Afrique. En soutenant les programmes nationaux de lutte contre les MTN en Afrique, ESPEN contribue ainsi plus largement aux objectifs fondamentaux de l’OMS que sont la mise en place d’une couverture sanitaire universelle et le renforcement, sur le long terme, des systèmes de santé.

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.