L’importance d’être protégés ensemble – Pourquoi les avantages de la vaccination de routine sont immenses

Blog • 13 May 2019

Par Fara Ndiaye, Directrice exécutive adjointe

La vaccination est depuis longtemps considérée comme l’intervention de santé publique la plus efficace que l’homme n’ait jamais connu. Entre 1990 et 2017, les vaccins ont contribué à faire chuter de 58% le taux de mortalité infantile et environ 800 000 vies sont sauvées chaque année en Afrique grâce à celle-ci. Les avantages de la vaccination sont évidents et les dirigeants de toute l’Afrique seraient bien avisés de s’inspirer des programmes de vaccination de routine dans la région.

Malheureusement, alors que les bienfaits de la vaccination de routine ont été prouvés à maintes reprises, les maladies évitables par la vaccination telles que la méningite, la pneumonie et la fièvre jaune tuent encore chaque année en Afrique plus d’un demi-million d’enfants de moins de 5 ans, soit 56% des décès mondiaux causés par des maladies évitables par la vaccination. Si nous continuons sur cette voie, nous n’atteindrons pas les objectifs mondiaux d’élimination de la rougeole, de la rubéole et du tétanos maternel et néonatal. Le nombre de cas de rougeole, de diphtérie et de diverses autres maladies évitables par la vaccination (MEV) est même en augmentation et, entre 2017 et 2018, le nombre de cas de rougeole a en effet augmenté de 27% en Afrique.

En définitive, les programmes de vaccination représentent la base solide sur laquelle peuvent ensuite se développer des systèmes de santé nationaux et des communautés plus saines et plus prospères. Les maladies et les décès causés par des maladies évitables par la vaccination coûtent 13 milliards de dollars américains par an à l’Afrique subsaharienne. En améliorant l’accès à la vaccination, nous nous rapprocherons de la réalisation des objectifs mondiaux de développement durable et veillerons à ce que chaque enfant bénéficie d’un bon départ dans la vie.
C’est pourquoi, en cette Semaine africaine de la vaccination (AVW), nous demandons plus d’action en faveur de la vaccination dans toute l’Afrique et tout le monde se doit de jouer un rôle dans cet effort. Aujourd’hui, seuls 12 pays africains financent plus de 50% de leurs programmes nationaux de vaccination. Afin de soutenir et d’accélérer les avancées, il est essentiel que les investissements intérieurs continuent de croître.

Sur le plan international, un travail incroyable a été accompli par des organisations telles que Gavi – qui ont aidé les pays en développement à vacciner plus de 700 millions d’enfants dans le monde depuis 2000, évitant ainsi plus de 6 millions de décès sur le seul continent africain. En travaillant aux cotés de gouvernements à travers le continent, Gavi illustre parfaitement l’impact que peuvent avoir des partenariats réussis entre les gouvernements et les organisations de la société civile. Au Niger par exemple, Gavi a soutenu le gouvernement dans son engagement à allouer plus de 225 millions de dollars américains pour la vaccination depuis 2001, aidant ainsi à prévenir des millions de cas de méningite, de pneumonie et de diarrhée.

C’est pourquoi, chez Speak Up Africa, nous travaillons avec des organisations à tous les niveaux pour maximiser l’impact des actions individuelles et collectives. Si nous voulons que les populations prospèrent, il faut que nos dirigeants prennent des mesures pour faire en sorte que tous puissent bénéficier de la vaccination. Personne ne devrait être privé de ses droits fondamentaux et nous nous joignons donc à nos partenaires pour exiger que davantage soit fait pour réaliser nos objectifs communs.

Le thème de la Semaine africaine de la vaccination 2019, « Protégés ensemble : les vaccins fonctionnent ! », appelle justement à cette collaboration si indispensable. Nous sommes toujours plus forts lorsque nous travaillons ensemble, mais bien que nous ayons fait des progrès incroyables, nous ne pouvons pas nous arrêter maintenant. Si nous atteignions l’objectif d’une couverture de santé universelle, l’impact et les avantages seraient immenses. Alors, allons-y, travaillons ensemble !

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.