Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement visite les installations innovantes d’assainissement autonome de la région de Dakar

Communiqué de presse • 21 January 2020

Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Monsieur Serigne Mbaye THIAM, a effectué, ce mardi 21 janvier 2020, une visite des installations innovantes d’assainissement autonome de la région de Dakar.

L’objectif de cette visite est de mettre en exergue les avancés du Sénégal en matière d’assainissement autonome qui est le système le plus répandu au Sénégal pour la gestion des eaux usées domestiques. Dans les zones urbaines du Sénégal, la moitié de la population n’a pas accès à des infrastructures d’assainissent adéquates. Cette situation se traduit par une production considérable de boues de vidange, la plupart du temps déversées sans traitement dans l’environnement.

Dans ce contexte, l’État et ses partenaires techniques et financiers ont consenti d’énormes efforts pour l’amélioration des conditions d’assainissement des populations. En 2011, le Ministère de l’Eau et de l’Assainissement, à travers l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) a mis en place, avec l’appui financier de la Fondation Bill et Melinda Gates, un Programme pilote de Structuration du Marché des Boues de Vidange (PSMBV), afin d’offrir un cadre de vie décent aux ménages démunis en leur assurant l’accès à des installations d’assainissement et des services de vidange mécanique de meilleure qualité et à des prix abordables.

Le programme pilote et sa phase de transition, à travers ses réalisations, ont permis d’améliorer considérablement les conditions de vie des populations de Pikine et Guédiawaye et a permis de créer un marché pour l’activité de vidange.

Cela a permis d’enregistrer les acquis majeurs, ci-après :

  • Introduction d’une technologie de valorisation des sous-produits de l’assainissement autonome en énergie, eau et cendre avec l’installation du premier prototype de l’omni-processeur ;
  • Introduction de trois modèles de toilettes en zone inondable ;
  • Financement de 29 dossiers d’achat de camion à travers le fonds de garantie pour le secteur privé ;
  • Baisse du coût de la vidange de 30 000 FCFA à 22 500 FCFA ;
  • Construction d’une nouvelle station de traitement des boues de vidange d’une capacité de 400 m3 par jour à Tivaoune Peulh dans la région de Dakar ;
  • Augmentation des recettes des stations de traitement des boues de vidange grâce à leur délégation au secteur privé ;
  • Amélioration du cadre de vie des populations (réduction de la vidange manuelle et du dépotage sauvage des boues de vidange) ;
  • Un fort plaidoyer de l’assainissement autonome auprès des partenaires techniques et financiers (PTF), matérialisé par de nouvelles opportunités de réalisation de projets ;
  • La Délégation de Service Public (DSP) de la gestion et de l’exploitation des STBV de la zone Centre (Régions de Dakar, Thiès et Diourbel), de l’Omniprocesseur V1 et du centre d’appel à un opérateur privé national.

Fort de ces acquis, la mise à l’échelle du PSMBV, dans les 14 régions du Sénégal, est en train de se faire à travers :

  • le Programme d’Assainissement Autonome du Sénégal (PAAS) qui définit un cadre cohérent d’intervention des partenaires techniques et financiers dans ce domaine ;
  • la création, en novembre 2019, de la Direction de l’Assainissement Autonome qui est chargée du contrôle technique et financier de l’exploitation des STBV et de la mise en œuvre de la stratégie de dissémination des toilettes ;

Cette Direction a l’ambition de faire de l’assainissement autonome un pilier essentiel pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) qui, au point 6.2, visent « à assurer d’ici à 2030, l’accès de tous, dans des conditions équitables à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et à mettre fin à la défécation en plein air, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes, des filles et des personnes en situation vulnérable ».

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.