Lancement d’un programme d’accompagnement des journalistes intéressés par les questions d’assainissement

Communiqué de presse • 02 September 2019

La subvention aidera les journalistes à traiter des plus grands défis du continent en matière d’assainissement.

Dakar – Une alliance regroupant des organisations travaillant dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène en Afrique, et créée par Speak Up Africa, lance aujourd’hui un nouveau programme, destiné à développer la couverture médiatique sur les problèmes d’assainissement les plus pressants d’Afrique. Cette bourse pour journalistes en assainissement a été lancée à la suite de la Semaine Mondiale de l’Eau, tenue du 25 au 30 août, à Stockholm. Elle est ouverte à tous les journalistes travaillant sur le continent africain et s’intéressant aux questions d’assainissement et de santé publique.

Une personne sur trois vit encore aujourd’hui sans installations sanitaires adéquates en Afrique, ce chiffre atteignant jusqu’à 75% en Afrique de l’Ouest. Cette nouvelle initiative vise à sensibiliser les journalistes sur l’état actuel de l’assainissement en Afrique et à leur permettre d’échanger avec les parties prenantes du secteur, en leur fournissant les outils dont ils ont besoin pour contribuer à l’amélioration de l’assainissement à travers leur travail.

Les candidats sélectionnés gagneront un accès au 20ème Congrès international de l’Association africaine de l’eau (AAE), qui aura lieu en Ouganda, en février 2020, et au cours duquel ils assisteront à des conférences et rencontreront des experts du secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène en vue de mieux comprendre les principaux défis et opportunités. Les bénéficiaires se verront également offrir une assistance technique et financière dans le cadre de la mise en œuvre de campagnes de communication visant à améliorer l’accès aux installations sanitaires et à la santé publique.

Pendant un minimum d’un an, les bénéficiaires s’engageront à publier plusieurs articles/émissions encourageant l’amélioration des initiatives nationales en matière d’assainissement. Pour les soutenir, des réunions seront organisées entre les boursiers sélectionnés et les principales organisations et institutions de recherche travaillant dans le secteur de l’assainissement.

La subvention est soutenue par un groupe d’organisations travaillant à améliorer les conditions d’assainissement en Afrique grâce à une communication et un plaidoyer efficace. Les boursiers sélectionnés auront aussi l’occasion de s’entretenir avec un certain nombre d’entre elles, notamment l’Association africaine de l’eau (AAE), WaterAid, l’Africa Population Health Research Center, Sanitation and Water for All (SWA), le think tank international IRC (WASH), la Fondation Bill et Melinda Gates, Niyel, le Centre pour la sécurité et la coopération dans le domaine de l’eau, le Conseil africain des ministres chargés des ressources en eau (AMCOW), le Programme eau, assainissement et hygiène de l’USAID et Speak Up Africa.

Yacine Djibo, fondatrice et directrice exécutive de Speak Up Africa:
« Speak Up Africa mène depuis plusieurs années des actions de plaidoyer en faveur de l’amélioration de l’accès à des infrastructures d’assainissement adéquates. Personne ne devrait être laissé pour compte – chaque individu, à tous les niveaux de la société, mérite l’accès à des installations sanitaires sûres et à de l’eau potable. L’accès à un assainissement adéquat permet une amélioration générale de la santé, de la productivité économique et de l’égalité à travers tout le continent. Cette subvention est un nouvel exemple de notre engagement à travailler en partenariat avec des organisations partageant notre volonté d’améliorer les conditions d’assainissement des populations sur le continent. Nous sommes convaincus que les journalistes ont un rôle important à jouer, notamment pour la responsabilisation de nos dirigeants politiques quant aux engagements pris sur l’assainissement. Nous espérons que cette subvention permettra aux journalistes d’adopter une approche créative pour mettre en lumière les enjeux de l’assainissement aujourd’hui et contribuer à faire de l’assainissement une priorité politique. Nous attendons avec intérêt d’examiner les candidatures de journalistes de tout le continent. »

La subvention est maintenant ouverte à tous les journalistes d’Afrique. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 novembre 2019. Si vous êtes un journaliste intéressé par la subvention, veuillez visiter ce lien pour connaître les modalités d’envoi de votre candidature.

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.