Journée mondiale des MTN : l’Afrique pour dit non aux maladies tropicales négligées

Communiqué de presse • 02 February 2021

Speak Up Africa, la Ligue africaine de basket-ball, le Groupe Ecobank, Tongoro, Observateur Ébène, Fatou Guinea, la Coalition « La société civile dit Non aux MTN », des journalistes africains et RBS Crew agissent pour mettre fin aux maladies tropicales négligées.


Dakar, le 1er février 2021 – À l’occasion de la deuxième Journée mondiale de lutte contre les MTN, et impulsés par l’organisation à but non lucratif de plaidoyer et de communication stratégique, Speak Up Africa, des parties prenantes de haut niveau, des organisations privées et de la société civile, des artistes et des médias se sont unis pour dire non aux maladies tropicales négligées (MTN).

Lancée pour la première fois en 2020, la Journée mondiale de lutte contre les MTN a été mise en place pour marquer la lutte mondiale contre les maladies tropicales négligées, un groupe de maladies qui affectent plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde et dont environ un tiers vivent en Afrique.

Pour marquer l’occasion, la Coalition La société civile Non aux MTN a coordonnée l’illumination, en orange et en violet qui sont les couleurs officielles de la journée, de monuments emblématiques au Sénégal, au Niger, en Guinée et au Bénin, afin de souligner l’importance d’une collaboration renforcée pour mettre un terme aux MTN. Le Monument de la Renaissance au Sénégal, la Place de la Concertation au Niger, le Monument du 22 novembre en Guinée et l’Etoile Rouge au Bénin font partie des nombreux monuments qui se sont illuminés ce 30 janvier.

Pour mettre fin aux maladies tropicales négligées en Afrique et dans le monde, nous devons accroître la sensibilisation sur ces maladies. Nous sommes très fiers d’avoir fait partie de ce mouvement et d’avoir illuminé le Monument du 22 novembre en Guinée. La solidarité est essentielle pour éliminer ce groupe de maladies, et individus et communautés doivent savoir que toute action contre les MTN résonne sur le continent et à travers le monde. »

a souligné Salomon Dopavogui, Directeur exécutif de Jeunesse Secours et vice-président de la Coalition La société civile dit Non aux MTN.

D’autre part, des organisations du secteur privé ont témoigné de leur soutien à la cause et le groupe bancaire panafricain Ecobank a rejoint le mouvement afin de sensibiliser ses employés et ses clients.

« En tant qu’entreprise du secteur privé, nous reconnaissons combien il est important de soutenir les activités de lutte contre les MTN qui affectent des millions d’africains. Les MTN sont des maladies d’iniquité qui ont un impact négatif sur le développement de l’Afrique dans son ensemble, et nous espérons que d’autres organisations pourront se joindre à nous pour que nous puissions mettre fin à la négligence ».

a commenté Carl Manlan, Directeur des opérations de la Fondation Ecobank.

À Dakar, au Sénégal, Speak Up Africa, Yard et RBS Crew ont travaillé sur une fresque participative pour inspirer et informer le grand public et les jeunes sur la thématique des MTN. Dessinée au pied du monument de la Renaissance, la peinture de cette fresque a, entre autres, réuni Rajah Dioury Sy, Directrice de Special Olympics Sénégal, Amadou Gallo Fall, Président de la Ligue africaine de basketball, Carl Manlan de la Fondation Ecobank et Sarah Diouf, Fondatrice et directrice créative de la marque Tongoro. 

Pour accroître encore la sensibilisation autour de cette journée, Observateur Ébène et Fatou Guinea, deux influenceurs et personnalités publiques, se sont jointes aux célébrations et ont participé à la peinture de la fresque tout en partageant avec leurs millions d’abonnés en ligne, l’importance d’agir contre les MTN.

Les maladies tropicales négligées ont un impact disproportionné sur les femmes et les filles en Afrique et je suis ravie de participer à la lutte contre ces maladies. Pour atteindre une Afrique prospère, nous devons agir collectivement pour mettre fin aux MTN.

affirmé Sarah Diouf, Fondatrice de Tongoro, lorsqu’elle participait à la peinture de la fresque

Les organisations de la société civile (OSC), à travers la Coalition La société civile dit Non aux MTN, ont également marqué la journée mondiale à travers des campagnes de communication et de plaidoyer en organisant : 

  • Des séances de mobilisation sociale et de sensibilisation organisées avec les écoles et les principales parties prenantes, des journalistes et des jeunes au Sénégal
  • Des réunions et conférences de renforcement des capacités au Bénin et en Guinée
  • Des diffusions interactives et des conférences publiques au Burkina Faso
  • Des conférences avec les principales parties prenantes et des projections de films et de débats télévisés au Niger

« C’est excellent de voir autant d’organisations, de différents pays et secteurs mais partageant les mêmes idées, rejoindre l’élan pour mettre fin aux MTN. En tant qu’OSC, il est de notre devoir de responsabiliser les dirigeants, de mobiliser les communautés et d’exprimer les préoccupations des personnes marginalisées. En voyant l’immense soutien que nous avons reçu cette année, nous sommes optimistes sur l’avenir de la lutte contre les MTN. »

a ajouté Dame Ndiaye, Président de la Coalition La société civile dit Non aux MTN

Speak Up Africa s’est également associé à 7 journalistes du Bénin, du Burkina Faso, du Ghana, de la Guinée, du Nigéria, du Sénégal et du Togo dans le cadre du projet « Des lignes pour un impact », qui vise à renforcer la quantité et la qualité des informations diffusées sur les maladies tropicales négligées en Afrique.

« Les maladies tropicales négligées continuent d’affecter des millions de personnes en Afrique, vivant le plus souvent dans des communautés les plus pauvres n’ayant pas accès aux installations d’eau, d’hygiène et d’assainissement. Bien que ces maladies débilitantes affectent la vie de beaucoup de gens, elles ne sont que sous-rapportées dans les médias. En tant que journalistes, nous devons accroitre le volume d’information, partager ces histoires de vie et travailler en étroite collaboration avec la société civile pour amplifier leurs voix et veiller à ce que plus personne ne soit laissé pour compte. »

a souligné Adbullahi Tsanni, un journaliste scientifique indépendant du Nigéria ayant participé au projet.

Cette année, des partenaires du monde entier et de tous les secteurs se sont réunis pour commémorer la journée.

Les maladies tropicales négligées affectent les communautés les plus pauvres et les plus marginalisées, et nous devons veiller à ce que ces personnes continuent de recevoir les traitements nécessaires et vitaux. C’est une source d’inspiration de voir tant de nos partenaires se rassembler en pour dire « Non aux MTN » et soutenir cette vision commune. Ensemble, avec ce soutien, nous pouvons vaincre les MTN. »

a conclu Yacine Djibo, Directrice exécutive de Speak Up Africa.

Pour plus d’informations sur la journée mondiale de lutte contre les MTN, rendez-vous sur la page de la Journée Mondial de Lutte contre les MTN.


Notes aux éditeurs

À propos de Speak Up Africa

Basée à Dakar, au Sénégal, Speak Up Africa est une organisation à but non lucratif de communication stratégique et de plaidoyer dédiée à catalyser le leadership africain, favoriser les changements de politiques et renforcer la sensibilisation autour du développement durable en Afrique. À travers nos programmes, nos réseaux et avec l’aide de nos partenaires, nous nous assurons que les décideurs rencontrent les acteurs de terrain, que des solutions soient présentées et que chaque secteur – des citoyens et groupes de la société civile aux partenaires financiers et dirigeants d’entreprises – contribue de manière critique au dialogue et s’efforce d’agir de manière concrète pour la santé et le développement durable sur le continent.

À propos du mouvement Non aux MTN

Impulsé par Speak Up Africa, le mouvement « Non aux MTN », vise à accroître la sensibilisation, la priorisation et l’engagement national afin d’accélérer le contrôle et l’élimination des MTN en Afrique. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.nonauxmtn.org

Plus d’informations sur Speak Up Africa:
  • Site internet
  • Twitter: @SpeakUpAfrica1   
  • Facebook: @SpeakUpAfrica
  • Instagram: @speakupafrica
  • LinkedIn
  • Groupe WhatsApp pour les journalistes : +221 77 187 76 94 

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.