Hygiène menstruelle : les Héroïnes du Faso s’engagent pour une réduction des inégalités basées sur le genre

Blog • 28 May 2022

Chaque 28 mai est consacré à la célébration de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle. Cette journée nous concerne tous sans distinction de sexe, d’âge, de race, de situation géographique et de religion. Pourtant au Burkina Faso, parler des menstrues est toujours un sujet tabou. Cette difficulté à parler des menstrues en général et en particulier des comportements à adopter pour une bonne hygiène menstruelle freine l’avancée de nombreux efforts qui sont faits au quotidien pour l’égalité des genres.

La menstruation est un processus biologique naturel et normal qui témoigne d’une bonne santé reproductive de la femme. Elle ne doit pas être perçue comme un phénomène qui dégage une aura négative, de la peur, de la honte et de la gêne. C’est ainsi que cette journée mondiale de l’hygiène menstruelle se veut être une occasion de briser les tabous sur la menstruation, de sensibiliser et engager une conversation sur la thématique. Elle a pour but également d’interpeller les différents acteurs et décideurs clés sur la précarité menstruelle. 

Parmi les Objectifs du Développement Durable (ODD), l’ODD 6 « Eau propre et assainissement » vise à assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau potable et de l’assainissement, et un des buts précis implique de donner accès aux femmes et aux filles à des installations sanitaires et à des mesures d’hygiène adéquates d’ici 2030. Il est donc indispensable d’aligner la thématique de l’hygiène menstruelle comme une priorité de santé publique. 

Pour dynamiser la célébration de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle et apporter notre contribution dans la lutte, nous organisons incessamment des évènements. En guise d’exemples, nous pouvons citer les campagnes digitales, les causeries éducatives, les formations sur la confection des serviettes hygiéniques réutilisables, des plaidoyers, des activités de mobilisation de ressource personnelles pour doter des serviettes hygiéniques réutilisables aux jeunes filles et femmes vulnérables. 

Toutes ces actions traduisent notre vision : « celle de créer un monde dans lequel toutes les jeunes filles et femmes sont épanouies ». Aussi ces actions ont pour but de :

  • (1) sensibiliser en diffusant largement les informations nécessaires aux jeunes filles et femmes concernant l’hygiène menstruelle ;
  • (2) s’interroger plus largement sur la condition des femmes et les problématiques liées à leurs menstrues dans notre communauté ;
  • (3) combattre la stigmatisation des jeunes filles et femmes pendant leurs menstrues ;
  • (4) mobiliser des ressources pour remédier à la précarité menstruelle en dotant des kits de dignité ou kits de protection menstruelle aux jeunes filles et femmes vulnérables et
  • (5) promouvoir l’éducation des jeunes filles, le respect des droits et la dignité des femmes. 

Le 24 mai de cette année, nous avons lancé une campagne digitale sur nos réseaux de communication. Aussi, le samedi 28 mai, nous avons tenu une discussion sur les menstrues de façon générale et les mythes autours de la thématique. Cette discussion a réuni plus d’une vingtaine de nos membres et prendra fin par une séance aérobic pour dénoncer les nombreuses difficultés auxquelles les jeunes filles et femmes sont confrontées pendant leurs menstrues.

Ne restez pas en marge, nous devons toutes et tous briser les tabous autour de la santé et de la gestion de l’hygiène menstruelle, alors engagez-vous également à nos côtés !


Par Farida Tiemtore, Présidente des Héroïnes du Faso et récipiendaire du Fonds Voix EssentiELLES. 

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Taille max. des fichiers : 200 MB.
  • Taille max. des fichiers : 200 MB.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.