« En marche vers Kigali » : La Guinée en Marche Vers Kigali

Communiqué de presse • 06 April 2022

Dans le cadre de la campagne « En Marche vers Kigali », Speak Up Africa en partenariat avec le Programme National de Lutte contre les MTN (PNLMTN), le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) et l’ONG Jeunesse-Secours a officiellement lancée ce vendredi 1er avril 2022. La cérémonie a été présidée par le ministre de la santé et de l’hygiène Dr Mamadou Pathé Diallo.

La campagne « En Marche vers Kigali » a été initiée en avril 2021 à la faveur de la préparation du sommet des chefs de gouvernement du Commonwealth à Kigali reporté pour raison du COVID-19. Elle contribuera aux efforts sous régionaux (Afrique de l’Ouest et du centre) de plaidoyer et de communication visant à renforcer l’engagement politique et à augmenter les ressources nationales pour les MTN et le paludisme.

Plus précisément les objectifs de la campagne sont : accroitre la sensibilisation et l’engagement du public sur les MTN et le paludisme en Afrique anglophone et francophone, encourager l’adoption de la campagne au niveau national, avec les Osc à sa tête des efforts, etc.

En Guinée, il s’agira d’accroitre ou maintenir l’engagement politique en faveur du contrôle et de l’élimination des maladies tropicales négligées ( MTN), plaider pour le décaissement effectif de la ligne budgétaire consacrée aux MTN et au paludisme, renforcer les capacités de plaidoyer et de communication pour galvaniser et soutenir les champions dans la lutte contre les MTN et le paludisme.

« les campagnes vers kigali, la campagne Non aux MTN et zéro palu je m’engage consistent à faire des activités de plaidoyers pour obtenir et maintenir un engagement politique, un engagement du secteur privé et un engagement de la société dans la lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées ».

Professeur Naby Moussa Baldé, directeur national de l’épidémiologie et de la lutte contre la maladie

Salomon Dopavogui, directeur exécutif de l’ONG jeunesse secours et vice-président de la coalition non aux MTN quant à lui réitéré l’engagement des ONG à accompagner le gouvernement dans la lutte contre les MTN :

« les organisations de la société civile guinéennes dont figure en tête de proue ( Jeunesse Secours, UDEC et santé plus) restent résolument engagées à accompagner l’État guinéen et les communautés à la base afin de se débarrasser des MTN et conserver leurs places d’OSC leaders en Afrique dans le domaine de la lutte contre les MTN ».

En présidant au lancement de cette campagne, le ministre de la santé et de l’hygiène publique a déclaré que :

« La campagne en marche vers Kigali cadre parfaitement avec notre politique sanitaire. La lutte contre les MTN et le paludisme n’est pas l’apanage du seul département de la santé. Elle requiert une synergie d’actions de toutes les forces. Le Gouvernement Guinéen maintient sans relâche la lutte contre le paludisme et les MTN parmi les priorités nationales et ne ménagera aucun effort pour le déploiement de toutes les ressources nécessaires afin d’atteindre les objectifs nationaux. Nous devons ainsi poursuivre cette lutte malgré ce contexte difficile en renforçant nos stratégies et en mutualisant nos efforts avec l’appui de tous les acteurs. Nous encourageons vivement la collaboration multisectorielle qui nécessite l’implication des communautés, de la société civile, du secteur privé et des partenaires au développement ».

« La Guinée lance cette campagne sous le thème ‘’Zéro palu je m’engage et Non aux MTN’’ dans le cadre de la mutualisation des activités de lutte contre ces deux maladies. Le Gouvernement Guinéen maintient sans relâche la lutte contre le paludisme et les MTN parmi les priorités nationales et ne ménagera aucun effort pour le déploiement de toutes les ressources nécessaires afin d’atteindre les objectifs nationaux » a conclut le ministre Dr Mamadou Pathé Diallo.

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Taille max. des fichiers : 200 MB.
  • Taille max. des fichiers : 200 MB.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.