Le Sénégal lance un cadre de concertation entre l’Office National de l’Assainissement du Sénégal et les municipalités pour accroître l’accès à un assainissement amélioré pour tous

Communiqué de presse • 28 June 2019

Des représentants de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS), de l’Association des maires du Sénégal et de la région de Dakar se sont réunis cette semaine pour définir des mécanismes de coordination durables dans la lutte pour l’amélioration des conditions d’assainissement des populations sénégalaises.

Au Sénégal, l’engagement de toutes les parties prenantes est essentiel à la mise en place d’infrastructures d’assainissement efficaces et durables. Lors d’un atelier de travail organisé par l’ONAS en partenariat avec Speak Up Africa, les maires, les autorités administratives et les directions techniques de l’ONAS se sont rassemblés pour définir la meilleure manière de travailler ensemble pour assurer un meilleur assainissement pour tous.

Lors de cet atelier, les participants ont mis en lumière les facteurs clés d’une collaboration réussie entre l’ONAS et les municipalités. Les municipalités ont la responsabilité d’assurer le bien-être et la qualité globale de l’environnement des citoyens dans leurs circonscriptions. Sur la base de ce principe directeur, l’ONAS a mis l’accent sur le besoin d’encourager les autorités locales et les maires à s’impliquer davantage dans les programmes et projets d’assainissement de leurs villes.

Les deux parties souhaitent établir une collaboration durable et pérenne, pour aller au-delà du partenariat ponctuel lié à la saison des pluies, et mettre en œuvre conjointement des programmes clés sur le long terme.

L’évènement s’est conclu par la création d’un mécanisme de coordination des partenaires nationaux qui permettra l’élaboration et le pilotage d’un plan d’action pluriannuel et ainsi d’avancer dans la réalisation de l’objectif de développement durable 6.2 qui consiste à: « assurer l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement et d’hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes et des filles et des personnes en situation vulnérable. »

M. Lansana Gagny Sakho, Directeur Général de l’ONAS : « Nous sommes ravis de réunir aujourd’hui l’ensemble des parties prenantes de la région pour faire le point sur les activités de l’ONAS et créer une plateforme qui nous permettra de partager nos succès et enseignements dans la lutte pour un assainissement universel. En établissant un plan d’action visant à intensifier la collaboration locale, régionale et nationale sur les questions d’assainissement, je suis convaincu que nos travaux d’aujourd’hui représentent un pas important vers la réalisation d’un assainissement adéquat pour tous. »

M. Oumar Ba, Secrétaire permanent de l’Association des Maires du Sénégal, AMS : « Nous devons cesser de penser à l’assainissement qu’en réaction à des cas d’urgence, tels que les inondations pendant la saison des pluies. Ce dont nous avons besoin actuellement est que chaque municipalité du Sénégal élabore son propre plan d’assainissement adapté à son contexte local. »

Mme Yacine Djibo, fondatrice de Speak Up Africa : « Aujourd’hui marque un grand jour pour le secteur de l’assainissement au Sénégal. Grâce à ce dialogue ouvert entre les municipalités, l’Office national de l’assainissement et d’autres acteurs clés, le pays est désormais en position de force pour lancer son tout premier mécanisme de coordination des partenaires. Une collaboration plus efficace ne sera que bénéfique pour l’ensemble des communautés à travers le Sénégal. »

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.