Appel à manifestation d’intérêt pour la conduite d’une étude visant à déterminer les messages clés de plaidoyer pour un meilleur accès à l’assainissement autonome en Afrique francophone

22 January 2019

A propos de Speak Up Africa (SUA)

Basée à Dakar, au Sénégal, Speak Up Africa est une organisation à but non lucratif de communication stratégique et de plaidoyer dédiée à catalyser le leadership africain, favoriser les changements de politiques et renforcer la sensibilisation autour du développement durable en Afrique.

À travers nos programmes, nos réseaux et avec l’aide de nos partenaires, nous nous assurons que les décideurs rencontrent les acteurs de terrain, que des solutions soient présentées et que chaque secteur – des citoyens et groupes de la société civile aux partenaires financiers et dirigeants d’entreprises – contribue de manière critique au dialogue et s’efforce d’agir de manière concrète pour la santé et le développement durable sur le continent.

Contexte

Plus de 2 milliards de personnes à travers le monde ont recours à un système d’assainissement autonome, sans pour autant avoir accès à un système de gestion des boues de vidange convenable et adapté (OMS, 2017). Les boues sont donc déversées directement dans l’environnement urbain, engendrant ainsi de graves problèmes sanitaires et environnementaux. L’accès à un assainissement adéquat s’avère être un défi majeur pour la plupart des pays en développement, en particulier en Afrique. Sur l’ensemble du continent, au moins 47 pays sont encore en dessous de 50% de couverture en services d’assainissement de base

En 2017, Speak Up Africa et son partenaire Niyel ont lancé le « Projet de valorisation et de régulation de l’assainissement autonome ». Dans le cadre de ce projet, nous nous efforçons d’accroître l’accès aux services d’assainissement autonome en Afrique francophone, contribuant ainsi aux progrès sanitaires, économiques et d’égalité des genres dans les zones défavorisées. Notre vision est de permettre aux populations de mener une vie productive, saine et digne dans un environnement exempt de contamination fécale. Des villes où les déchets humains sont gérés de manière à préserver l’environnement, y compris l’approvisionnement en eau et en nourriture. Nous croyons qu’un assainissement inclusif à l’échelle nationale est un facteur majeur d’équité.

Dans cette optique, Speak Up Africa, dans le but de définir une stratégie de plaidoyer inclusive à l’échelle régionale et de développer des outils de communication adaptés, est à la recherche d’un bureau d’études ayant une expertise pour l’élaboration et le test des messages clés de plaidoyer.

Objectif principal de l’étude

L’objectif principal de l’étude est de tester des messages clés de plaidoyer en faveur d’un meilleur accès à l’assainissement autonome dans 3 pays francophones d’’Afrique de l’Ouest: Sénégal, Burkina Faso et Côte-d’Ivoire

Objectifs spécifiques de l’étude :

– Comprendre comment les cibles de l’étude perçoivent les concepts d’assainissement autonome, et de la gestion des boues de vidange.
– Identifier les messages clés en lien avec les thématiques de l’assainissement autonome et la gestion des boues de vidange,
– Évaluer l’efficacité des messages clés sur l’assainissement autonome, la gestion des boues de vidange,
– Identifier la terminologie la plus efficace pour décrire les termes « assainissement autonome», « gestion des boues de vidange »

Profil du bureau d’étude recherché

– Être un bureau d’étude résidant dans le pays où s’effectue l’évaluation des messages,
– Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans la mise en œuvre d’étude combinant des méthodes qualitatives et les méthodes quantitatives,
– Avoir au moins cinq ans d’expérience dans le domaine de l’assainissement et si possible dans l’assainissement autonome,
– Avoir une résidence établie au Sénégal, en Côte d’Ivoire ou au Burkina Faso.

Zone de l’étude

Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso.

Cibles de l’étude

– Leaders d’opinion,
– Les acteurs du secteur de l’assainissement, y compris au niveau gouvernemental,
– Les organisations non gouvernementales actives dans le domaine de l’assainissement,
– Les maires et élus locaux,
– Les représentants de la communauté,

Livrables

– Un plan de travail détaillé incluant un chronogramme daté,
– Un protocole d’étude incluant les outils de collecte,
– Une liste des documents de référence sur l’assainissement autonome au Sénégal, au Burkina et en Côte d’Ivoire,
– La base de données de l’étude (entretiens, transcriptions, autres documents),
– Un rapport de mission à la fin de la collecte,
– Un rapport provisoire d’analyse des données collectées,
– Un rapport final intégrant les commentaires de Speak Up Africa.

Chronogramme provisoire

– 04 Février 2019 : Proposition technique et financière,
– 08 Février 2019 : Réunion de cadrage et de validation du plan de travail,
– 18 Février 2019 : Soumission du protocole de recherche détaillé et des outils de collecte des données,
– 25 Février 2019 : Validation des outils et de l’agenda de la collecte,
– 27 Février 2O19 : Démarrage de la collecte des informations,
– 29 Mars 2019 : Rapport de mission à la fin de la collecte des données,
– 12 Avril 2019 : Rapport provisoire d’analyse des données de l’étude,
– 19 Avril 2019 : Partage des commentaires de SpeakUpAfrica avec le consultant,
– 26 Avril 2019 : Rapport final.

Dossier de Candidatures

Les soumissionnaires devront faire parvenir :
– Un profil détaillé et actualisé de chacun des consultants devant intervenir dans le cadre de l’étude,
– Une proposition technique incluant un chronogramme détaillé,
– Une proposition financière détaillée.

Candidatures

Les candidatures devront être soumises par e-mail à l’adresse suivante : info@speakupafrica.org avec pour objet : « Candidature pour la mise en œuvre d’une étude visant à déterminer les messages clés de plaidoyer pour un meilleur accès à l’assainissement autonome en Afrique francophone » au plus tard le 04 Février 2019.

Did you find this article interesting ?

Share it!

Apply online :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.