Développement d’une campagne de communication et de plaidoyer autour de la thématique de l’assainissement

Background

Les pays africains se sont engagés à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030. Toutefois, les dispositions nécessaires pour que les pays atteignent ces objectifs ne sont pas en place. Seulement 28 % de la population totale d’Afrique subsaharienne (962 millions) avaient accès à l’assainissement de base en 2015 (OMS/UNICEF 2017). C’est la conséquence d’un manque de politiques d’assainissement claires et prenant en compte les réalités nationales et les besoins des populations.

Sur les 40 pays africains ayant participé à l’enquête des Nations Unies sur l’analyse et l’évaluation mondiales de l’assainissement et de l’eau potable (GLAAS) en 2018/2019, seuls dix-huit (18) pays ont déclaré avoir des politiques d’assainissement urbain et rural approuvées.

En l’absence de politiques d’assainissement inclusives et d’une définition claire des rôles et des responsabilités des acteurs étatiques, la réalisation des ODD est compromise.

Dans ce contexte, le Conseil des Ministres Africains en charges des questions d’eau (AMCOW) a initié le développement des Directives africaines pour l’élaboration de politiques d’assainissement (ASPG) afin de fournir aux pays un cadre pour examiner ou élaborer des politiques d’assainissement adéquates et inclusives alignées aux ODD. Les ASPG définiront le processus d’élaboration des politiques et stratégies en matière d’assainissement ; un processus que les pays pourront adapter à leur contexte et à leurs réalités pour assurer la réalisation des objectifs régionaux et internationaux.

Dans ce sens, la campagne « Boues d’Or » lancée par Speak Up Africa vise à encourager le leadership politique en faveur de la gestion sûre (effective) de l’assainissement dans les pays d’Afrique de l’Ouest francophone. À travers l’engagement des parties prenantes clés dans le but de maintenir le dialogue autour de la création d’un environnement favorable pour la mise en place de politiques d’assainissement inclusives et équitables. Cette campagne de communication stratégique et de plaidoyer « Boues d’Or » se base sur trois piliers d’engagement, à savoir au niveau régional, national et infranational.

Plus spécifiquement, la campagne « Boues d’Or » a pour objectif : (1) d’accroître l’engagement politique autour des Directives africaines pour l’élaboration de politiques d’assainissement (ASPG) pour favoriser la revue, le développement et la mise en œuvre de politiques équitables et inclusives ; (2) de renforcer les capacités des organisations de la société civile en faveur du maintien du dialogue autour du changement de politique, et (3) de favoriser la création d’un environnement favorable pour un assainissement de qualité à travers la mise à contribution des nouvelles technologies et assainissement en faveur de la demande de politiques d’assainissement inclusives et équitables.

Pour se faire, deux catégories de champions et de parties prenantes clés ont été identifiées, à savoir les cibles primaires et les cibles secondaires. Les cibles primaires incluent les Ministres chargés des questions d’assainissement ainsi que les Ministres sectoriels (finance, éducation, santé, etc.). D’autre part, les cibles secondaires regroupent les autorités locales/collectivités territoriales, le secteur privé et les sociétés d’assainissement, la société civile, les médias, les instituts de recherche, les organismes de normalisation, les régulateurs, etc.

Afin d’atteindre ses objectifs de plaidoyer en faveur de l’assainissement, Speak Up Africa est à la recherche d’un consultant ou d’une agence de communication chargé(e) du développement de l’identité visuelle et du concept de la campagne « Boues d’Or ».

À propos de Speak Up Africa

Basée à Dakar, au Sénégal, Speak Up Africa est une organisation à but non lucratif de plaidoyer et de communication stratégique dédiée à catalyser le leadership, favoriser le changement de politiques et accroître la sensibilisation en faveur du développement durable en Afrique. À travers ses plateformes, et avec l’appui de ses partenaires, Speak Up Africa s’assure que les décideurs politiques rencontrent les agents de mise en œuvre ; que les solutions soient mises en valeurs et que chaque secteur – des citoyens à la société civile en passant par les partenaires techniques et financiers et les entreprises – participe de manière active au dialogue et s’efforce de poser des actions concrètes en faveur de la santé publique et du développement durable.

Objectifs

Speak Up Africa sollicite le soutien d’un consultant ou d’une agence de communication pour le développement de l’identité visuelle et du concept de la campagne de plaidoyer et de communication stratégique « Boues d’Or ». En sus de l’identité visuelle et du concept, la campagne devra intégrer des activations  correspondant à une séries d’activités à fort impact capitalisant sur les journées de plaidoyer clés de la thématique de l’assainissement et mettant à contribution les différentes cibles de Speak Up Africa.

Livrables

À la fin de la prestation, le consultant ou l’agence de communication devra fournir une identité visuelle et un concept traduisant la campagne de plaidoyer et de communication stratégiques incluant des activations basées sur les différentes cibles. Plus précisément, sont attendus les livrables clés suivants :

  • Une identité visuelle intégrant des éléments graphiques (logo, déclinaisons, charte graphique, mock ups, etc.)
  • Un concept intégrant des activations selon les niveaux d’engagements régional, national et infranational :
    • Les activations devraient capitaliser sur les journées et les évènements stratégiques en lien avec la thématique de l’assainissement. Ces moments clés et phares incluent :
      • Journée mondiale du lavage des mains (15 octobre)
      • Journée mondiale des toilettes (19 novembre)
      • Journée mondiale des droits de l’Homme (10 décembre)
      • 9ème Forum Mondial de l’Eau (Mars 2022)
      • Journée internationale de l’hygiène menstruelle (28 mai)
    • Les activations devront prendre en compte les niveaux d’engagements définis et intégrer des activités pour les champions identifiés :
Champions par cibles Types d’engagement
Ministres chargés de l’assainissement et Ministres sectoriels (finance, santé, éducation, etc.)

• M. Carl Hermann Gustav Schlettwein, Ministre chargé de l’assainissement de la Namibie/Président du Conseil des Ministres Africains chargés de l’eau (AMCOW)
• M. Serigne Mbaye Thiam, Ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal
• Son Excellence M. John Kufuor, Anciwn Président du Ghana
• Son Excellence M. Mahamadou Issoufou, Ancien Président du Niger/Président de la Fondation Issoufou Mahamadou
• M. Abdoulaye Sene, Secrétaire Exécutif du 9ème Forum Mondial de l’Eau

• Engager des acteurs de haut niveau en faveur de l’adoption des Directives africaines pour l’élaboration de politiques d’assainissement (ASPG
• Soutenir l’intégration des ASPG dans les agendas des évènements stratégiques (ex : Forum Mondial de l’eau, lancement de l’Alliance des Leaders Assainissement sur le WASH et les MTN, etc.)
Élus locaux/Collectivités territoriales
• M. Erias Lukwago, Maire de Kampala
• Mme Yvonne Aki Sawyerr, Maire de Freetown
• M. Konan Yaoura, Second Adjoint au Maire de Yamoussoukro
• M. Armand Roland Pierre Béouindé, Maire de Ouagadougou
• M. Oumarou Dogari, Maire de Niamey
• Engager d’autres élus locaux/collectivités territoriales sur l’importance de la prise en compte des questions d’assainissement dans les plans communaux
• Favoriser l’adoption et la mise en œuvre des ASPG dans le cadre de revues ou de développement de politiques au niveau local
Organisations de la société civile :
• Mme Sareen Malik, Coordonnatrice d’ANEW
• Engager les organisations de la société civile spécialisées dans le WASH à travers le continent, et réaffirmer leur rôle dans le processus d’adoption et de mise en œuvre des ASPG
Médias/Journalistes :
• M. Alain Toussounon, Président du Réseau ouest-africain des journalistes eau et assainissement
• M. Abdullahi Tsanni, Boursier de l’assainissement
• M. Harouna Drabo
• Publier des articles d’opinion et d’autres messages signés par les champions et les acteurs clés
Secteur privé/société d’assainissement :
• Mme Diallo Sokona Badji Simaga, Président de l’Association des vidangeurs du Mali et Trésorière de l’Association Panafricaine des Acteurs de l’Assainissement
• M. Ibra Sow, Président de l’Association Panafricaine des Acteurs de l’Assainissement
• M. Sylvain Usher, Secrétaire Exécutif de l’Association Africaine de l’Eau et de l’Assainissement
• Appel à l’action pour des rôles et des responsabilités plus clairs pour les acteurs du secteur privé et les sociétés d’assainissement au niveau des politiques
• Promouvoir l’adoption et l’utilisation de technologies d’assainissement en vue de matérialiser les politiques d’assainissement alignées sur les principes des ASPG
Exigences en matière de propositions

Speak Up Africa demande une proposition du consultant ou de l’agence de communication comprenant les détails suivants :

  • Proposition technique décrivant l’approche proposée par le consultant ou l’agence à l’égard du projet pour atteindre les objectifs énoncés ci-dessus ;
  • Proposition financière décrivant comment le consultant ou l’agence livrera le projet, y compris le nombre d’heures et les coûts ;
  • Profils et curriculum vitae détaillant l’expérience du consultant ou des membres de l’équipe qui travailleront sur le projet ;
  • 2 exemples de travaux de nature similaire que vous avez déjà réalisés et les résultats ;
  • Nom de contact principal et coordonnées.

Toutes les questions de clarifications peuvent être envoyées à info@speakupafrica.org en copiant maelle.ba@speakupafrica.org et courani.diarra@speakupafrica.org avant le lundi 06 septembre 2021.

Toutes les propositions devraient être envoyées à info@speakupafrica.org en copiant maelle.ba@speakupafrica.org et courani.diarra@speakupafrica.org d’ici le lundi 13 septembre 2021 avec la ligne d’objet : Campagne de communication et de plaidoyer assainissement.

Processus de sélection

Le délai prévu pour la sélection d’une agence de communication est le 20 septembre 2021.

Activité clé Échéance
Date limite pour les questions de clarification 17 septembre 2021
Date limite pour les propositions 1er octobre 2021
Période d’étude des propositions 4 au 7 octobre 2021
Agence sélectionnée 8 octobre 2021
Critères requis

Le consultation ou l’agence de communication devrait démontrer ce qui suit :

  • Expérience reconnue dans la prestation de services de communications similaires
Critères de sélection

Les propositions reçues seront évaluées par Speak Up Africa selon les critères suivants :

  • Capacité de livrer tous les produits livrables et extrants requis
  • La qualité et la clarté de la proposition
  • Preuve du succès avéré de projets similaires
  • Réactivité et flexibilité
  • Transparence et responsabilité
  • Rapport qualité/prix

Interested in this opportunity ?

Apply online :

  • Max. file size: 200 MB.
  • Max. file size: 200 MB.
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Apply online :

  • Max. file size: 200 MB.
  • Max. file size: 200 MB.
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.