Mrs-Aisha-Buhari2.jpg
Lionel-Messi-Wallpaper.jpg
KK.jpg
Zero Malaria !Count Me In.jpg
SENEGAL.jpg
MW0A0599.JPG
drogba_upper_with_ball_white.jpg
9315321378_038c2955ee_k.jpg
African_Leaders.JPG
image Access.png
image SSG.png
photo menstrues.jpg
IMG_2738.jpg
Mrs-Aisha-Buhari2.jpg

Chaque Souffle Compte


Chaque Souffle Compte est une campagne internationale visant à sensibiliser le monde quant au fardeau que représenter la pneumonie et à insuffler un mouvement de lutte contre cette maladie évitable et curable qui affecte principalement les enfants enfants pauvres et en marge du monde.

SCROLL DOWN

Chaque Souffle Compte


Chaque Souffle Compte est une campagne internationale visant à sensibiliser le monde quant au fardeau que représenter la pneumonie et à insuffler un mouvement de lutte contre cette maladie évitable et curable qui affecte principalement les enfants enfants pauvres et en marge du monde.

La pneumonie tue près d’un million d’enfants de moins de 5 ans chaque année dans le monde entier. Plus d’enfants meurent de la pneumonie que du HIV/SIDA et du paludisme réunis. Peu de progrès ont été observés dans la lutte contre la pneumonie en comparaison aux autres maladies majeures. Au cours de ces 15 dernières années, le nombre de décès causés par la pneumonie infantile a chuté de 50%. Bien qu’il s’agisse là d’un progrès impressionnant, ces résultats sont tout de même faibles comparés à la baisse de 85 % de la rougeole et de 60 % du paludisme, du SIDA et du tétanos au cours de la même période. Le problème émane principalement du financement alloué à la lutte contre cette maladie. Pour chaque dollar dépensé en 2011 en faveur de la santé mondiale, seuls 2 centimes ont été consacrés à la pneumonie.

La campagne Chaque Souffle Compte a été lancée le 31 janvier 2016. Au nom de Son Excellence Aisha Muhammadu Buhari, épouse du Président Nigérian, l’honorable Députée Mme Toyin Saraki a présenté la campagne Chaque Souffle Compte au cours de l’Assemblée générale d’OAFLA, l’Organisation des premières dames Africaines contre le VIH/SIDA. Elle a souligné la disproportion entre, d’une part, les dégâts causés par la pneumonie chez les enfants et, d’autre part, les investissements en faveur de la prévention et du traitement de la maladie. De plus, Mme Saraki a invité toutes les premières dames à participer à cette campagne et de sensibiliser leurs pays respectifs à la pneumonie. Son Excellence Aisha Muhammadu Buhari apparait dans le premier d’une série de spots TV de sensibilisation sur le fardeau et la prévalence de la pneumonie. 

Pour plus d'informations sur la campagne, consultez le site officiel: www.everybreathcounts.info


Lionel-Messi-Wallpaper.jpg

Football Combating Malaria


Football Combating Malaria


Lancée en 2015, Football Combating Malaria (FCM) est une campagne de sensibilisation sur l’utilisation des moyens de prévention et de traitement contre le paludisme. Elle est mise en œuvre par Speak Up Africa sous la supervision et l’encadrement du Ministère de la Santé et de l’Action sociale à travers le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) grâce au soutien financier de Aspire Academie et Léo Messi Fondation. Elle vise à renforcer les capacités des populations en matière de prévention du paludisme en formant des champions communautaires.

Les objectifs de la campagne:

  1. Amener 80% des populations à dormir sous moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA).

  2. Mettre à la disposition du système de santé une communauté d’acteurs engagés pour l’élimination du paludisme au Sénégal et l’amélioration des conditions de vie de leurs communautés. 

  3. Accroître les connaissances des populations sur le paludisme et l’utilisation des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA). 

  4. Protéger les enfants du paludisme à travers une distribution de MILDA à l’effigie de Léo Messi dans des écoles élémentaires.

Des moustiquaires imprégnées portant l'image de Lionel Messi ont été distribuées à travers des communautés présélectionnées en collaboration avec le PNLP. 

Pour en savoir plus: "Football Combating Malaria" sur Facebook .

KK.jpg

Unis pour l'Afrique


Unis pour l'Afrique


« Unis pour l’Afrique » est composée de stars du football, célébrités, organisations internationales de la santé et entreprises engagées à endiguer la propagation du virus Ebola. « Unis pour l’Afrique » vise non seulement à restaurer la confiance envers les agents de santé mais aussi à fournir des informations vitales tout comme des ressources financières aux pays touchés par le virus Ebola en Afrique de l’Ouest. Notre mission vise à mettre un terme à la propagation du virus et à assurer l’accès aux soins en : encourageant des changements positifs de comportement, en dissipant les fausses rumeurs et incompréhensions et enfin, en restaurant la confiance envers les prestataires de santé communautaires. 

L’épidémie d’Ebola de 2014 est la plus étendue et la plus meurtrière de l’histoire, avec à son compte près de 16 000 personnes affectées et plus 5 600 décès à ce jour. La propagation du virus Ebola représente une menace pour les populations et l’économie mondiale, mais sachant les systèmes de santé ouest africains déjà fragilisés, le manque de confiance envers les prestataires de santé ainsi que la stigmatisation des personnes touchées par le virus, l’impact de l’épidémie sur les populations ouest africaines n’en est que décuplé. 

Rendez vous sur www.WeAreAfricaUnited.org pour rejoindre le mouvement.  

Zero Malaria !Count Me In.jpg

Zéro Palu ! Je m'engage


Zéro Palu ! Je m'engage


La campagne « Zéro Palu ! Je m’engage » est un mouvement citoyen d’ampleur nationale en faveur de l’élimination du paludisme au Sénégal. Elle s’intègre dans une stratégie de plaidoyer inclusive visant à accroître la sensibilisation des populations et la priorisation de l’élimination de la maladie au plus haut niveau de l’État.

Logo Zero Palu Small.png

Les objectifs : 

  1. Susciter l’engagement politique au plus haut niveau de l’Etat sénégalais.

  2. Mobiliser les ressources financières nécessaires.

  3. Valoriser les progrès effectués grâce aux efforts des citoyens et des partenaires.

Pour en savoir plus: "Zéro Palu ! Je m'engage" sur Facebook ou sur www.zeropalu.org.

SENEGAL.jpg

Eliminons le paludisme une communauté à la fois


Eliminons le paludisme une communauté à la fois


En partenariat avec PATH/MACEPA et le Programme National de Lutte contre le Paludisme, Speak Up Africa est en train de documenter la nouvelle approche et les progrès réalisés dans le cadre de son objectif d'élimination du paludisme. 

Le Sénégal a enregistré des progrès importants durant cette dernière décennie.  Entre 2006 et 2013, les taux de mortalité ont baissé de 62% et les vies de 26 800 enfants de moins de 5 ans ont été sauvées grâce aux stratégies de lutte contre le paludisme mis en oeuvre depuis 2001. 

Au delà des interventions à efficacité prouvées comme l’utilisation de la moustiquaire imprégnée à longue durée d’action, la bonne prise en charge des cas avec l’utilisation systématique de test de diagnostic rapide et la combinaison thérapeutique à base d’artémisinine, le Sénégal est déterminé à maintenir ces acquis en mettant en œuvre de nouvelles interventions telles que la Chimio prévention saisonnière du paludisme ainsi que le diagnostic et le traitement en masse.

Nous vous encourageons à visiter notre gallérie média sur les succès du Sénégal et d’écouter les voix des professionnels de la santé, des fonctionnaires, partenaires et en particulier des communautés qui sont les acteurs clés de la lute contre le paludisme.

Nous restons convaincus que nous pouvons atteindre notre objectif d’élimination du paludisme au Sénégal avec un bon leadership, un partenariat uni, des outils appropriés et un soutien financier continu.

MW0A0599.JPG

Citoyenneté Active


Citoyenneté Active


Citoyenneté Active

Speak. Act. Rise.

En Afrique de l'Ouest, le paludisme, la pneumonie et la diarrhée sont les principales causes de mortalité des enfants de moins de cinq ans. Il est essentiel de prévenir, éduquer et de sensibiliser les populations face à l'avenir du continent. L'Afrique doit tirer sa force de sa démographie sachant que 41% de la population du continent est âgé de moins de 15 ans.

Speak Up Africa promeut la citoyenneté active. Nous nous devons d’intervenir dans le dialogue des nations, notamment sur les mesures prises en notre nom et jouer un rôle effectif en apportant des changements positifs et autres comportements sains. A Speak Up Africa, nous nous efforçons d'éclairer les nouvelles générations de citoyens actifs. Nous souhaitons aider les jeunes du continent à développer leurs compétences et leurs connaissances pour qu’ils soient en mesure de prendre des décisions éclairées quant à leur santé dans le but d'améliorer leur qualité de vie.

Grâce à un large éventail de plateformes telles que Sama Vidéo, Sama Musique, Sama Photo et Sama Dessin, nous donnons à nos concitoyens les moyens nécessaires pour responsabiliser leurs gouvernements quant à leur engagement pris en 2001 pour une allocation effective de 15% du budget national pour la santé publique. A travers les nouvelles technologies et les médias sociaux, nous allons construire un mouvement social en faveur de l’investissement dans la santé. Les individus s’engageront à investir dans leur propre santé en prenant des mesures prévention et prônant un mode de vie sain. Ils feront appel à leurs gouvernements afin que ceux-ci mettent sur pied des investissements similaires dans les systèmes de santé.

drogba_upper_with_ball_white.jpg

Unis Contre le Paludisme


Unis Contre le Paludisme


La campagne Unis Contre le paludisme de la Coupe d’Afrique des Nations (2013) a transformé le premier tournoi de football d’Afrique en une plateforme de célébrités étoilées adressant des messages de sensibilisation à la lutte contre le paludisme.

La campagne Unis contre le paludisme de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) est le fruit d’un partenariat entre la Fédération Africaine de Football, Roll Back Malaria, John Hopkins University, Malaria No More, The Gates Foundation et Speak Up Africa. Cette campagne vise à tirer profit de l’immense popularité de cet événement et de la vaste campagne médiatique s’articulant autour du tournoi de la Coupe d’Afrique des Nations qui regroupe plus de 6 milliards de téléspectateurs à travers le monde.

  • Les annonces de service public mettant en scène des stars du football telles que, Didier Drogba, Stephen Pienaar et Samuel Eto’o Fils, ont été vues par des millions de téléspectateurs via 34 médias panafricain (radios, télévisions locales et nationales).

  • Cinq Chefs d’Etat africains ont soutenus cette campagne, la Présidente Johnson du Libéria, le Président Kikwete de Tanzanie, le Président Compaoré du Burkina Faso et le Président Ouattara de Côte d’Ivoire. Ces derniers ont écris des messages et sont intervenus à la radio et à la télévision.

  • 100 entreprises du secteur privé, y compris les plus grands médias africains, ont concédé leurs plateformes et leurs ressources pour s’assurer que, lorsque les yeux et les oreilles des téléspectateurs étaient concentrés sur le match, ils l’étaient également sur les messages de prévention et de traitement du paludisme.

  • Affichage dans 16 pays de panneaux présentant des stars du football et des Chefs d’Etats portant des messages de lutte contre le paludisme.

  • Le magazine BUT! produit par Unis contre le paludisme, proposant des informations sur le tournoi, des statistiques sur les matchs et des messages de prévention et de traitement du paludisme, a touché plus de 160 000 lecteurs. 

9315321378_038c2955ee_k.jpg

NightWatch


NightWatch


NightWatch: Une campagne quotidienne, diffusée à la nuit tombée, rappelant l’importance de dormir tous les soirs sous une moustiquaire imprégnée, afin de prévenir le paludisme.

En partenariat avec Malaria No More, Lalela Project et Senegal Surround Sound, Speak Up Africa a lancé "NightWatch", une campagne nationale, diffusée quotidiennement, à la nuit tombée, qui a mobilisé les plus grandes stars du Sénégal en présentant des messages antipaludiques à la radio, à la télévision mais également relayés par SMS.

  •  Le message était diffusé à 21h, quotidiennement à la télévision, à la radio et par SMS.

  •  Les porte-paroles de « Nightwatch »: Youssou N’Dour, Akon, Viviane Chidid, Modou Lô, Papis Demba Cissé et Moussa Sow.

  • Conjointement à cette campagne médiatique, un programme éducatif a été lancé dans les établissements scolaires au Sénégal, ciblant principalement les jeunes âgés de 12 à 14 ans, pour renforcer l’impact du message médiatique sur la prévention et le traitement du paludisme. 

African_Leaders.JPG

Le Forum des Dirigeants Africains sur la Déficience Intellectuelle


Le Forum des Dirigeants Africains sur la Déficience Intellectuelle


Le Forum des Dirigeants Africains sur la Déficience Intellectuelle

Organisé par la Présidente du Malawi, Joyce Banda, le Forum des dirigeants africains sur la déficience intellectuelle (2014), fera appel à des Chefs d’Etat, des Premières dames et des ministres provenant des différents gouvernements africains, à rejoindre le Malawi pour changer le cours des choses pour les enfants et les adultes souffrant d’un handicap mental. 

Pour appuyer la Loi nationale Malawienne sur la déficience mentale et la Convention des Nations Unies relative aux  droits des personnes handicapées (CRPD), la Présidente, Mme Banda, s’est engagée à travailler avec les organisations de développement principales, y compris les Jeux Paralympiques, pour davantage intégrer les personnes avec des déficiences intellectuelles dans les communautés et placer leurs préoccupations au premier plan des stratégies de développement.

Les objectifs du forum

  • Mobiliser les Chefs d’Etat, la société civile et le secteur privé pour appuyer la programmation inclusive en Afrique.

  • Sensibiliser les populations aux défis et aux opportunités que représente l’intégration des personnes souffrant d’un handicap mental.

  • Cultiver le soutien du secteur privé pour le Sommet au Malawi afin d’ouvrir de nouvelles voies et d’entretenir les financements du secteur privé pour l’identification des programmes en Afrique. 

Yena2030 (French)


Yena2030 (French)


BACKGROUND

In 2015, countries concluded a negotiation process that has spanned more than two years and featured unprecedented participation from civil society, the private sector and governments across the globe. Governments agreed on the need for comprehensive financing for development, adopted a new sustainable development agenda and charted a universal and legally binding global agreement on climate change. All united behind an ambitious agenda that features 17 new Sustainable Development Goals (SDGs) and 169 targets that aim to end poverty, combat inequalities and promote prosperity while protecting the environment by 2030.

 

These long awaited SDGs do not approach solutions from the African perspective. The SDGs are therefore barely understood or embraced across the continent.

 

Examples of disconnect between an African narrative and international narrative abound. For instance, with the SDGs, the agriculture sector is still mostly treated through the lens of hunger and malnutrition, rather than through the lens of opportunities implied by agribusiness and job opportunities for the youth. None of the SDGs are cast in terms of growth and opportunity. To maximize the growth opportunities facing Africa today, both men and women in Africa need to be able to reach their full potential. We need to consider how we catalyze stories of African growth. Even more critically, if we are to begin to make progress against our climate change, growth and human development objectives, we need to promote the vital role women play in developing our economies.  Strong emphasis must be placed on the pivotal role of girls as we adapt SDG narratives around education, health care and integrated development.  

OBJECTIVES

 Adopted by all 193 UN member states, the Sustainable Development Goals (SDGs) are 17 ambitious goals to end poverty, fight inequality, injustice, and tackle climate change for everyone by 2030.

Giving a voice to women & girls, Yena2030 (“Yena” means “She” in Zulu) will showcase women and girls who stand out every day through their strength; Women who have the courage of their opinions; Women who make a difference and raise awareness of the SDGs in Africa. By informing and engaging fellow Africans, we will be empowered to act upon and hold our governments accountable to development commitments.

Speak Up Africa will work with civil society organizations, NGOs and media companies, including written press and TV outlets, as strategic and distribution partners in this campaign. Each of these partners will support Speak Up Africa with its networks, technical expertise and national knowledge. In addition to providing an outlet for African women and girls’ voices and ideas, Yena2030 will act as a powerful accountability mechanism for the African government SDG commitments. 

17 Goals, 17 women

Yena2030 aims to have celebrities and everyday champions rally around the extensive promotion of SDGs across the African continent. A key component to this campaign will be the recruitment of 17 champions throughout Africa to embody the essence of one specific SDG. Yena2030 will specifically target female thought leaders who are using innovative approaches to push forward the SDGs. Through their respective activities, each thought leader shall set a positive example and thus increase citizen engagement around the SDGs. Throughout the continent, these champions will strengthen the notion that sustainable change can stem from one single woman, knowing that if empowered with the relevant information and proper training, one single woman can largely contribute to the development of her community. Within her country of origin, each of the champions will represent one SDG and serve as a spokesperson for the duration of the campaign. Champions will include athletes, celebrities, government officials, private sector leaders, and influential members of the community. The main criteria of recruitment will revolve around key attributes of each champion, including:

  • Experience
  • Innovation
  • Activity reach
  •  Impact

Through this program, each champion will mentor a young person during a one-year period. This program will include one on one mentoring as well as participation in capacity building sessions for all Yena2030 young trainees whereby they will be trained on transformative communications (leadership, public speaking etc.). It is well documented that young people are more receptive to knowledge from their peers and celebrities, especially if presented in a « fun » way, than they are to official policies. It is often said that ideal role models are « just normal people who have accomplished something ». The chasm between drafting and implementing global goals and the reality of what is happening to improve the lives of women, girls and communities is wide. Official development agendas discussed behind closed doors are rarely implemented effectively and simply do not reach the most vulnerable. At the same time, young women, girls, and communities are working tirelessly to create change. Through Yena2030, Speak Up Africa will strive to drive focus on the change already happening for women and girls in communities throughout Africa, while reminding the world that the lives being empowered both at a local and grassroots level is astounding.

 

Yena Challenge – Let the games begin

 Entertainment-Education is the process of purposely designing and implementing a media message to both entertain and educate. Through an 8 week-long TV program, Speak Up Africa will strive to increase audience members’ knowledge about the SDG, create favorable attitudes and influence behavior and cultural norms.

 Stories inspire us, teach us, move us, and in so doing they change the world. Entertainment-Education programs draw on our deep affinity for stories to reveal worlds of new possibilities, where dramatic decisions are tied to real world consequences. The choices that TV personalities and potential characters make center on critical social issues, illuminating pathways to change, adoption of new behaviors, and ultimately lead to a world of hope. They serve as role models to bring these concepts to life.

Speak Up Africa proposes to create a national TV competition where 6 teams would fight over the winning prize: full funding of their solution to further the SDG agenda in their country. The SDG that will be tackled during the national competition shall be the same as the one promoted by the national champion. Once per week, the audience will get to follow the challenges contestants will have to overcome to achieve their goal. Through a series of activations, contestants will popularize SDGs in both the communities they will be implanted and at the national level through TV stations. The Yena challenge will help audience members become emotionally tied to the contestants, and these ties influence values and inspire behaviors much more powerfully than direct appeals for change.

 

Yena Talks 

African women are an essential part of and a contributor to the African development story. Nonetheless, they constantly face challenges. From challenges relating to the access to more formal economic participation to ensuring the preservation of fundamental rights, these champions will tell their own personal journey through by relating their own successes and challenges. Through Yena Talks, Speak Up Africa will provide a stage to, not only recognize the champions that have made an impact towards the achievement of the SGDs, but also to spread innovative, inspiring ideas to move the SDG agenda forward. This platform shall allow regroup the sharpest thinkers and actors across the continent from multiple sectors, all pushing for Africa’s sustainable development. Yena Talks will seek to promote innovative solutions to the critical challenges the continent is currently facing. It will feature presentations, networking opportunities and performances from both women and men active on the continent. Speak Up Africa will produce a short mini-series featuring the guest speakers to maximize information sharing and ensure women’s voices are heard throughout the continent. Sequences of these inspirational stories will be also be shared during the national TV contest as well as on the Yena2030 website and social media channels. 

image Access.png

ACCESS-SMC.


Atteindre l’expansion catalytique du paludisme saisonnier dans le Sahel.

ACCESS-SMC.


Atteindre l’expansion catalytique du paludisme saisonnier dans le Sahel.

La saison des pluies en Afrique Subsaharienne conduit à une augmenta on de la transmission des cas et des décès liés au paludisme chez les enfants. En 2012, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé l’introduction de la chimioprévention du paludisme saisonnier (CPS)* dans les zones à forte transmission saisonnière du paludisme.

Atteindre l’Expansion Catalytique de la Chimioprévention du paludisme saisonnier dans le Sahel (ACCESS-SMC) est le premier projet visant à promouvoir la mise à l’échelle de la CPS. Ce projet, financé par Unitaid, est mené par Malaria Consortium en partenariat avec le Catholic Relief Services (CRS), a permis grâce au traitement de la CPS d’aider à protéger plus de 6,3 millions d’enfants dans sept pays d’Afrique de l’Ouest.

Les objectifs :

1.     Maximiser l’appropriation de la campagne par les pays et les communautés.

2.     Réduire les risques d’incompréhensions et de mauvaises perceptions.

3.     Assurer l’adhésion au traitement complet de la CPS.

image SSG.png

Settal Sunu Gox.


Settal Sunu Gox.


Speak Up Africa mobilise les décideurs publics et privés de haut niveau, afin de générer des actions concrètes et d’améliorer les capacités et solutions d’assainissement urbain au Sénégal. L’impact d’un assainissement propre et sûr est transformateur. En effet, l’amélioration de l’assainissement peut accroître la productivité, améliorer le niveau de vie, réduire les coûts des soins de santé et prévenir des maladies, des incapacités et des décès précoces. Les individus ayant accès à des services d’assainissement propres, sûrs et pratiques ressentent un plus grand sens de la dignité et une meilleure intimité.

Afin d’améliorer la compréhension des populations autour de ces deux problématiques, Speak Up Africa met en œuvre une campagne dédiée à l’amélioration de l’assainissement à Pikine, dans la banlieue de Dakar où le déficit d’infrastructure lié au faible pouvoir d’achat des individus et une surpopulation chronique font de cette thématique, une urgence sanitaire cruciale.

Les objectifs:

1.     Communication pour un changement social et comportemental pour favoriser l’amélioration des pratiques d’hygiène et d’assainissement.

2.     Plaidoyer en direction des décideurs clés pour rehausser le profil des boues de vidange au niveau de la politique nationale.

3.     Partenariat public-privé pour une meilleure prise en compte de la question de boues de vidange des acteurs du secteur privé.

photo menstrues.jpg

Menstrues Sans Tabou.


Menstrues Sans Tabou.


Lancée en 2016, la campagne « Menstrues Sans Tabou.» est une campagne de plaidoyer pour un éveil de conscience des populations sur le rôle que joue la gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) dans l’atteinte du plein potentiel des femmes et des jeunes filles.

Le manque d’accès des femmes à des toilettes propres et en lieu sûr pendant leurs menstruations, perpétue la honte et la peur. Sur le long terme, les répercussions influent grandement sur la santé, l’éducation ainsi que les conditions de vie des jeunes filles et des femmes.

Les objectifs :

1. Améliorer les connaissances, attitudes et pratiques en matière d’hygiène menstruelle.

2. Hisser la gestion de l’hygiène menstruelle au rang de priorité dans la politique de santé publique et ainsi susciter un engagement des autorités.

IMG_2738.jpg

Maladies Tropicales Négligées (MTN).


Maladies Tropicales Négligées (MTN).


Les maladies tropicales négligées ont peu retenu l’attention des décideurs et des partenaires financiers malgré leur importance et leur impact sur le développement économique et sur la qualité de la vie. Les maladies tropicales négligées entraînent souvent des incapacités et des mutilations irréversibles, quand elles ne débouchent pas sur une issue fatale.

Afin d’améliorer la lutte contre ces maladies, le Bureau Régional de l’Organisation Mondiale de la Santé pour l’Afrique (OMS AFRO) a mis en place le Projet spécial élargi pour l’élimination des maladies tropicales négligées (The Expanded Special Project for Elimination of Neglected Tropical Diseases, ESPEN). L’objectif de cette plateforme est de contribuer à la réduction rapide du fardeau de cinq MTN qui pourraient être évitées au moyen de la chimiothérapie préventive. Ces cinq maladies sont : la filariose lymphatique, l’onchocercose, la schistosomiase, les géo helminthiases et le trachome.

Depuis 2016, Speak Up Africa soutient le Bureau régional de l'OMS en Afrique à travers son projet ESPEN. Avec pour ambition principale de rehausser le profil de ces maladies sur l'agenda politique international, Speak Up Africa travaille à la mise en œuvre d'une stratégie de communication et de plaidoyer régional le destinée à augmenter et maintenir les niveaux de financement des programmes de lutte contre ces maladies et enfin, au niveau communautaire, à accroître le niveau de connaissance des populations touchées pour mettre un terme à l'opprobre et à la discrimination souvent associés à ces maladies.

De septembre à décembre 2016, Speak Up Africa a travaillé à l’élaboration d’une charte graphique et de supports de communication institutionnelle, pour la plateforme ESPEN.