Mercredi 8 mars 2017 se tiendra « La journée Internationale des droits de la Femme » journée de manifestations à travers le monde et occasion de faire le bilan sur la situation de la femme. L’origine de cette célébration découlerait de différentes légendes et faits réels, mais ce n’est qu’en 1977 que cette journée est officialisée par les Nations Unies.  

Aujourd’hui cet évènement se traduit par diverses initiatives où les femmes prennent la parole et s’expriment sur leur volonté d’améliorer leur statut dans les domaines de la vie sociale, professionnelle et familiale. Malgré cette émancipation grandissante, des inégalités subsistent encore au XXIe siècle.

A cette occasion Speak Up Africa (SUA), ONG créée et dirigée par des femmes, rend hommage à toutes ses semblables et se mobilise ! De ce fait, Speak Up Africa soutiendra durant cette journée l’association Sœur de Cœur dans ses activités de sensibilisation. Cette association de la banlieue de Pikine a pour objectifs de développer le leadership des jeunes filles et de promouvoir les valeurs de la femme par le biais d’ateliers de partage.

A travers ces activités, Speak Up Africa entend ainsi contribuer aux Objectifs de Développement Durable (ODD) du continent, en donnant une voix aux femmes et aux jeunes filles et en mettant en avant celles qui se manifestent tous les jours par leur courage, leurs actions et qui font une différence dans la vie de leur communauté. Cette mobilisation rejoint l’ODD 5 mis au cœur de l'Agenda 2030, celui de placer l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles. Il va sans dire que pour renforcer le statut de la femme et tendre vers une égalité, il est nécessaire d’améliorer le système éducatif et social pour que les femmes africaines puissent prendre part au développement de leur pays.

Dans cette optique, Speak Up Africa accueille à Pikine, au sein de son espace de sensibilisation et d’échange (Speak Up Africa Lab), des ateliers sur le thème de « l’importance de la participation de la femme dans le développement communautaire » ainsi qu’une session de sensibilisation avec des femmes leaders d’associations féminines qui portera sur la gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) ; sujet qui demeure encore tabou dans plusieurs pays d’Afrique notamment au Sénégal. Certaines croyances et mythes influencent la vie quotidienne des femmes et des filles, renforçant les inégalités de genre et leur impact négatif sur la dignité, la santé et l’éducation de ces dernières. Face à ces défis, Speak Up Africa s’attèle à faciliter une meilleure compréhension et une amélioration des pratiques en matière d’hygiène menstruelle au sein des communautés périurbaines de Pikine et Guédiawaye.

Pour clôturer ce programme de manière ludique, un match de football exceptionnel « Santé Foot » se jouera entre les Amazones de Pikine et les Amazones de Yeumbeul au stade Alassane Djigo de Pikine et dont la mi-temps sera animée par le groupe SAFARI, les Pop-queens de la musique sénégalaise.

“Eduquer une fille, c’est éduquer toute une nation” – Proverbe africain

Par Déborah Demont

#BeBoldForChange

#IWD2017

#SpeakUpAfrica

#Menstrues

#SansTabou

#GHM