8 169 326 MILDA seront distribuées dans les 14 régions du Sénégal en 2016.

En 2015 près de 214 millions de cas de paludisme ont été recensés à travers le monde. L’Afrique sub-Saharienne paie le plus lourd tribut ou plus 90% des décès sont enregistrés, notamment chez les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Toutefois il est important de noter une baisse continue du nombre de cas de paludisme de près de 18% et de 48% des décès par rapport à 2000.

Au Sénégal, cette même tendance a été observée avec une baisse de plus de 65% des cas et de plus de 70% des décès dus au paludisme par rapport a 2000. 

Le Partenariat Roll Back Malaria (RBM) a élaboré le Plan d'action mondial contre le paludisme pour apporter un soutien aux nations. Ce Plan fournit un cadre global pour l'action autour duquel les partenaires peuvent coordonner leurs efforts. Il expose la vision du Partenariat RBM en vue d’obtenir à court et moyen termes, une réduction significative et durable du fardeau que représente le paludisme et à long terme, l'éradication potentielle du paludisme à l'échelle mondiale.

Conformément à cette vision et aux directives de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Sénégal a mis à l’échelle les interventions à efficacité prouvée pour avoir un impact significatif et durable sur la morbidité et la mortalité palustres.

L’utilisation des Moustiquaires Imprégnées à longue durée d’action (MILDA), l’une des interventions majeures de renforcement de la prévention, a pu être mise en œuvre depuis 2002 en ciblant d’abord les personnes vulnérables avant d’aboutir à la couverture universelle. Ainsi :

  • De 2002 à 2009 des distributions ciblées de moustiquaires imprégnées aux enfants de moins de 5 ans et aux femmes enceintes ont été faites.
  • De 2010 à 2014 une Campagne universelle de distribution de masse de MILDA par phase (groupe de régions) sur 4 ans a été menée. 

Malgré tous ces efforts, le pourcentage de la population générale qui dort sous une moustiquaire imprégnée est encore faible (52% selon l’enquête démographique et de santé EDS continue de 2014).

Dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau plan stratégique national de lutte contre le paludisme 2016 – 2020, Il est nécessaire pour le Sénégal d’intensifier la distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action pour atteindre la couverture universelle d’ici décembre 2016 et maintenir la tendance à la baisse continue de la morbidité et mortalité palustres pour atteindre la pré élimination du paludisme.

C’est dans cette perspective que le pays organise la campagne nationale de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA). La couverture universelle consiste à la distribution gratuite des MILDA à toutes les familles après un recensement des couchages dans tous les ménages.

 Le Ministère de la Santé à travers le Programme national de Lutte contre le Paludisme (PNLP) appuyé par les partenaires du Sénégal dans la lutte contre le paludisme va mettre en œuvre la première campagne jamais réalisée en une année dans notre pays, de distribution universelle et gratuite de moustiquaires imprégnées de longue durée d'action.

 L’objectif est d’amener au moins 80% de la population à dormir sous MILDA.

Cette campagne se fera sur trois axes, dans les périodes ci indiquées :

  • Axe 1 : Régions de Ziguinchor, Sedhiou, Kolda, Tambacounda et Kédougou du 01/02/2016 au 17/03/2016
  • Axe 2 : Régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick et Diourbel du 14/03/2016 au 29/04/2016
  • Axe 3 : Régions de Saint-Louis, Matam, Louga, Dakar et Thiès du 11/04/2016 au 28/05/2016

Contacts

Oulèye Bèye, Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP)

Tel : (+221) 77 431 65 35, Email : ouleye_beye@yahoo.fr / ouleye.beye@pnlp.sn