La pneumonie tue près d’un million d’enfants de moins de 5 ans chaque année dans le monde entier. Plus d’enfants meurent de la pneumonie que du HIV/SIDA et du paludisme réunis. Peu de progrès ont été observés dans la lutte contre la pneumonie en comparaison aux autres maladies majeures. Au cours de ces 15 dernières années, le nombre de décès causés par la pneumonie infantile a chuté de 50%. Bien qu’il s’agisse là d’un progrès impressionnant, ces résultats sont tout de même faibles comparés à la baisse de 85 % de la rougeole et de 60 % du paludisme, du SIDA et du tétanos au cours de la même période. Le problème émane principalement du financement alloué à la lutte contre cette maladie. Pour chaque dollar dépensé en 2011 en faveur de la santé mondiale, seuls 2 centimes ont été consacrés à la pneumonie.

La campagne Chaque Souffle Compte a été lancée le 31 janvier 2016. Au nom de Son Excellence Aisha Muhammadu Buhari, épouse du Président Nigérian, l’honorable Députée Mme Toyin Saraki a présenté la campagne Chaque Souffle Compte au cours de l’Assemblée générale d’OAFLA, l’Organisation des premières dames Africaines contre le VIH/SIDA. Elle a souligné la disproportion entre, d’une part, les dégâts causés par la pneumonie chez les enfants et, d’autre part, les investissements en faveur de la prévention et du traitement de la maladie. De plus, Mme Saraki a invité toutes les premières dames à participer à cette campagne et de sensibiliser leurs pays respectifs à la pneumonie. Son Excellence Aisha Muhammadu Buhari apparait dans le premier d’une série de spots TV de sensibilisation sur le fardeau et la prévalence de la pneumonie. 

Pour plus d'informations sur la campagne, consultez le site officiel: www.everybreathcounts.info