“Un grand pas en avant” pour la santé dans l’espace francophone

EREVAN, ARMÉNIE (12 octobre 2018) – Aujourd’hui, 57 pays se sont engagés à éradiquer les maladies connues sous le nom de « maladies tropicales négligées » (MTN) à travers l’adoption d’une résolution au XVIIe Sommet de la Francophonie. Largement soutenue par des organisations de la société civile à travers l’espace francophone, cette résolution engage les États membres à promouvoir, et à renforcer la lutte contre les maladies tropicales négligées au sein de la communauté francophone. 

Les maladies tropicales négligées entrainent des souffrances telles que le trachome cécitant, principale cause de cécité infectieuse dans le monde, ou encore la maladie du sommeil, une infection parasitaire potentiellement mortelle qui peut atteindre le système nerveux central, provoquant des troubles psychiatriques chez ses victimes. Malgré qu’elles soient moins connues que la malaria ou l’Ebola, ces maladies entraînent la cécité, la défiguration et l’incapacité, enfermant ainsi 1,5 milliard de personnes dans le monde dans un cercle vicieux de pauvreté. Les MTN empêchent par ailleurs les parents de travailler et les enfants d'aller à l'école.

Plus de 210 millions de personnes dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne sont à risque d’une maladie tropicale négligée.

L’intensification du combat contre les maladies tropicales négligées aidera les pays francophones à réaliser des progrès dans d’autres domaines de développement, comme l’accès à l’éducation et l’égalité des genres. En effet, atteindre les personnes touchées des maladies tropicales négligées conduira à surmonter les obstacles pour accéder aux communautés les plus pauvres et les plus marginalisées, ce qui contribue à la réalisation effective des objectifs de développement durable et la couverture universelle des soins de santé.

« Les maladies tropicales négligées touchent les communautés les plus pauvres et les plus marginalisées dans le monde, et un leadership politique plus poussé est nécessaire pour faire de ces maladies une priorité mondiale, » a dit Thoko Pooley, Directrice de Uniting to Combat NTDs. « Nous nous félicitons de ces nouvelles de l’OIF. L’adoption de cette résolution représente un grand pas pour les dirigeants francophones et les met devant une grande responsabilité d’éliminer définitivement les MTN ». 

Des États membres de la Francophonie ont mené, depuis des décennies, des efforts de lutte contre les MTN à l’échelle mondiale. Parmi leurs principales réalisations, on cite:

  • Pays ayant éliminé des MTN : Au cours des deux dernières années, le Togo et l’Égypte ont tous les deux éliminé la filariose lymphatique (ou l’éléphantiasis), faisant d’eux les deux premiers pays africains à atteindre cet objectif. Le Cambodge, la République démocratique de Laos et le Maroc ont tous éliminé le trachome cécitant au cours des dernières années. Plus tôt ce mois-ci, le Vietnam a éliminé la filariose lymphatique. 

  • Recherche : Des institutions de recherche francophones, telles que Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) et l’Institut Pasteur sont des leaders au niveau mondial dans le développement de nouveaux médicaments, vaccins et moyens de diagnostic pour les MTN.   

  • Financement : Le Canada, la France, le Luxembourg, la Belgique et la Suisse ont été les premiers bailleurs du programme africain de lutte contre l’onchocercose (également appelé cécité des rivières), programme qui a permis de prévenir plus de 600 000 cas de cécité dans 19 pays. En outre, la Belgique et la France ont accordé la priorité à la lutte contre les maladies tropicales négligées dans leurs politiques de santé mondiales, la Belgique jouant un rôle de premier plan dans le financement des efforts visant à éliminer la maladie du sommeil en République démocratique du Congo.

« Une coopération au sein de l’espace francophone nous permettrait d’offrir les soins curatifs et préventifs actuellement disponibles à tous les patients et les personnes à risque et de mener les activités de recherche indispensables à ce secteur défavorisé de la santé mondiale, » a mentionné le Dr Yao Sodahlon, Directeur du Programme de Dons de Mectizan. « Dans le monde de la Francophonie, on dispose de l’expertise, des moyens et des partenariats nécessaires afin de développer les outils et les traitements alternatifs nécessaires au contrôle et à l’élimination des maladies tropicales négligées. ».

En 2017, les programmes sur les MTN ont traité plus d’un milliard de personnes, au cours de trois années successives, parmi lesquelles des millions de personnes non couvertes par les systèmes de santé. Aujourd’hui, on compte plus de 300 millions de personnes n’étant plus à risque des MTN en comparaison aux chiffres de 2011, et plus de 20 pays ont réussi à éliminer au moins une de ces maladies depuis 2016.

Pour savoir plus sur les MTN, et la coalition « Uniting to Combat NTDs », suivez ce lien : http://unitingtocombatntds.org/ 

Pour plus d’informations sur l’OIF, suivez ce lien : https://www.francophonie.org/ 

À propos des maladies tropicales négligées (MTN) :

Les maladies tropicales négligées touchent les communautés les plus pauvres, les plus marginalisées et les plus éloignées du monde. Elles représentent à la fois une cause et une conséquence de la pauvreté, car elles prospèrent dans les milieux où l'accès à l'eau potable, à l'assainissement et aux services de santé est limité. Leur impact sur les individus et les communautés peut être dévastateur. Beaucoup d'entre elles provoquent de graves défigurations et des handicaps. Elles ont une incidence sur l'espérance de vie, l'éducation et les perspectives économiques des personnes touchées et des communautés dans lesquelles elles vivent.

Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) est une organisation intergouvernementale qui représente l'une des plus grandes zones linguistiques du monde. Ses membres partagent plus qu’une langue commune. Ils partagent également les valeurs humanistes promues par la langue française. Créée en 1970, l’OIF a pour mission d’incarner une solidarité active entre ses 84 États et gouvernements membres, qui représentent ensemble plus du tiers des États membres de l’ONU.

Uniting to Combat Neglected Tropical Diseases

Uniting to Combat NTDs est un groupe d'organisations engagées dans la réalisation de l'objectif de l'OMS pour 2020, visant à contrôler et à éliminer dix maladies tropicales négligées. En unissant leurs efforts, les membres de Uniting to Combat NTDs ont pour objectif de tracer une nouvelle voie vers la santé et la durabilité des communautés les plus pauvres du monde. Les organisations affiliées ont signé la Déclaration de Londres sur les maladies tropicales négligées, qui a été lancée le 30 janvier 2012.